243 lectures

9

Qualifié

Il est 15 heures en plein Paris
Je presse le pas face à l'oubli
Qui me talonne tout contre lui

Un ciel gris, nuage qui passe
Les souvenirs trépassent
Sourds sont mes cris
Sur le macadam des anonymes

La petite Venise
A sauté dans l'eau
Du haut du pont du Rialto

La petite Venise
Est venue s'échouer
Elle avait oublié sa bouée
Pour nager dans la Tamise

Il est 16 heures en plein Paris
Je presse le pas face à l'oubli
Un maître passe et les prières de jadis
Rejoignent le fond des abysses

Deux îles qui se séparent
Burano et Murano
Sont dans un bateau
Qu'est-ce qu'il reste,
Un parfum de détresse
Des photos sans aucune liesse

La petite Venise
A sauté dans l'eau
Du haut du pont du Rialto

La petite Venise
A bien grandi
Mais jamais elle n'aurait cru
Qu'un jour elle ne fut plus.

PRIX

Image de Été 2014
9

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Eowyn
Eowyn · il y a
Tendre et doux. J'aime.
Image de Colette Frère
Colette Frère · il y a
Très joli....Merci....

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème