La petite chanteuse des rues

il y a
1 min
877
lectures
96
Finaliste
Jury
Recommandé
On la voyait debout, aux marches de l'église,
Comme elle faisait pitié dans ses habits troués !
Elle faisait peine à voir, quoi que les gens vous disent,
On voyait le malheur dans ses yeux qui pleuraient.

Pourtant elle restait là, sans moindre mouvement,
Les yeux vers l'horizon et regardant la nuit,
Sa pauvre main tendue tremblait com' feuille au vent,
Mais dedans point de sous, que l'ombre de l'oubli.

Mais quand les gens sortaient aux sons des hautes cloches,
Qu'ils passaient devant elle en relevant les yeux,
Ce qu'ils voyaient alors était loin d'être moche,
On croyait voir un ange qui descendait des cieux.

Elle chantait doucement, com'un cadeau du ciel,
Sa voix était si belle, com'la caresse du vent,
Que même le pavé prenait couleur du miel,
Que même le soleil brillait au firmament.

Et les gens s'arrêtaient pour écouter son chant,
Son chant qui s'envolait com'un oiseau de feux,
Et les cloches se taisaient com'par enchantement,
Et en fermant les yeux on se sentait heureux.

On se sentait si bien en écoutant son chant,
Qu'on oubliait sa peine et ses habits troués,
Qu'on oubliait sa main qui tremblait dans le vent,
Et dedans point de sous, mais ses larmes y coulaient.

Recommandé
96

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !