La petite boîte

il y a
1 min
10
lectures
1
Une petite boîte.
Cette petite boîte est là.
Elle est une petite boîte et c'est tout.
La petite boîte est là : sans passé, ni futur.
La petite boîte est là. Seule.
Sans joies, sans peines. Depuis toujours.
La petite boîte est là... elle attend. Sans attendre. Elle est.

Un jour, la petite boîte sent un contact.
Un effleurement. Un léger chatouillis.
La petite boîte est confuse, qu'est-ce que c'est ?
La petite boîte se recroqueville, on ne sait jamais.
Mais, quoi que cela soit, cela reste.
La petite boîte examine avec précaution...
C'est minuscule. Et cela ne semble pas dangereux.
Non, cela semble même... fragile.
C'est comme... une toute petite graine.
Oui, c'est bien une graine. Oui. C'est sa graine.

Alors, la petite boîte enveloppe doucement la graine.
Elle lui ménage une place douillette. Elle la protège.
La petite boîte est douce, et accueillante.
La petite boîte réchauffe délicatement la graine.
Elle lui donne un peu de son eau.
Elle la berce très légèrement.
La petite boîte, maintenant, aime.

La graine est lovée dans la petite boîte.
Elle est protégée, accueillie, réchauffée, nourrie. Aimée.
Alors, lentement, la graine commence à grandir.
Lentement, la graine se développe.

La petite boîte est surprise. La petite boîte est inquiète.
La graine, elle, se fortifie, et continue à grandir.
Alors, la petite boîte, rassurée, continue ses soins.
La petite boîte doit grandir elle aussi, et nourrir de plus en plus la graine.
La graine croît, se transforme, et la petite boîte est heureuse.

Un jour, la graine bouscule la petite boîte.
D'abord doucement, puis de plus en plus fort.
La petite boîte essaie de calmer la graine. De l'apaiser.
Mais rien n'y fait.
Les feuilles de la graine poussent dans un sens, les racines dans un autre.
La graine veut sortir.
La petite boîte s'affole : dehors, la graine ne sera plus protégée par le petite boîte!
La petite boîte tente de retenir la graine.
Mais la graine veut sortir.

Alors, la petite boîte s'aperçoit que la graine a bien grandi.
La petite boîte réalise que la graine n'est plus une graine.
Elle comprend que la graine est maintenant une plante.
La petite boîte sait qu'une plante ne reste pas dans une boîte.
La petite boîte doit laisser partir la plante.

Après une dernière étreinte, la petite boîte accompagne Plante vers l'extérieur.
La petite boîte a beaucoup de chagrin.
Plante s'arrime sur le sol et s'élance vers le soleil.
Plante vit. Plante est magnifique.
La petite boîte est triste, mais la petite boîte est très fière.

La petite boîte est de nouveau là. Seule.
La petite boîte est de nouveau là : sans futur.
Mais à présent, la petite boîte chérit un souvenir :
avant de partir, Plante a prononcé tendrement
"Maman".
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Joli !!!