La passion de Verdale

il y a
1 min
25
lectures
7

« La poésie est cette musique que tout homme porte en soi » William Shakespeare Je rajouterai bien sûr «  et femme ». Bonne lecture à tous.  [+]

Accrochée au rocher, surplombant le torrent,
Entourée de bruyères au parfum envoûtant,
Il est une chapelle, joyau dans un écrin,
Qui héberge souvent nombre de pèlerins.

Sous le couvert soyeux de très vieux châtaigniers,
Un sentier sinueux y conduit en secret
Photographes et poètes, mariés, randonneurs.
Un petit pont de bois, tout cintré de douceur
Au dessus du ruisseau qui roule avec fracas,
Permet de traverser; il craque sous les pas.

Loin du bruit de la ville, et en toute saison,
La beauté de Verdale enchante l’ascension.
Au printemps, en forêt, quand les jonquilles explosent,
Lorsque revient l’été, que la fraîcheur s’impose,
Au début de l’automne, quand le cœur des châtaignes
S’entr’ouvre doucement de peur qu’on les dédaigne,
Et l’hiver, sous la neige où le soleil se noie,
Que les arbres sont nus et seul le houx flamboie.

 

7

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,