La passante...

il y a
1 min
292
lectures
20
En compétition
Image de Printemps 2021
Sur les pavés mouillés de la ville distante
Claquent les talons hauts d’une femme souffrante.
Tête baissée, le regard fixe et mal coiffée,
Elle suit hardiment un chemin familier.

Indifférente aux quelques passants qui la croisent,
À ceux qui la plaignent comme à ceux qui la toisent
Elle laisse le fer de ses talons rageurs
Agresser le trottoir pour dissiper sa peur.

Ses pas sont martelés, dans sa tête résonnent
Les coups reçus, sans aucune raison, de l’homme
Qu’un jour elle a choisi caressé et aimé !
Et pourtant ce matin cet homme l’a frappée !

Ses yeux sans larmes n’arrivent pas à trouver
Dans cette rue sans âme un peu d’humanité.
Partir loin, ne plus rien faire, ne plus rien dire
Aller n’importe où pour oublier sans gémir.

Tout quitter quand la rage s’empare des corps
S’enfuir, laisser le champ de bataille au plus fort,
Garder au fond de soi la suprême fierté
D’avoir pu maîtriser son agressivité.

Elle avance librement vers son rendez-vous
Dont elle aperçoit les tout premiers garde-fous.
Là, brisée, elle va regarder l’eau couler.
C’est toujours sur ce pont qu’elle vient pour pleurer.
20

Un petit mot pour l'auteur ? 17 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Armelle FAKIRIAN
Armelle FAKIRIAN · il y a
poème très bien écrit qui rend palpable la douleur de cette passante et l'atmosphère que sa douleur rend hostile.
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Un sujet beaucoup évoqué... et c'est tant mieux puisque le pire insiste. On suit cette passante qui nous est, hélas, de plus en plus familière.
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Beaucoup d'émotions retenues dans cette déambulation qu'on accompagne jusqu'aux larmes.
Image de Max Delvo
Max Delvo · il y a
Actuelle décadence, consciences humaines ouvertes tous les vents....
Image de Ama R
Ama R · il y a
Un sujet douloureux traité avec délicatesse et authenticité. Les mots du poète peuvent tout.
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Un poème fort et émouvant.
Image de VERONIK DAN
VERONIK DAN · il y a
Des bleus au corps et des bleus à l'âme, la force d'un texte décrit avec douceur et pudeur.
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Ces mots sans pathos et d'autant plus bouleversants sont comme un chant tragiquement intemporel...
Image de De margotin
De margotin · il y a
C'est vraiment très touchant
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Une émouvante version poétisée, simple et sincère d’un douloureux destin de femme maltraitée. Il me semble qu’ici il n’y a pas de pathos mais de l’émotion et de la simplicité (j’insiste sur ce mot par rapport aux sophistications artificielles de certains TTC sur le sujet)
Image de Jean-marie Cros
Jean-marie Cros · il y a
J'aime votre commentaire... Merci

Vous aimerez aussi !