Là où nos mémoires s'écument

il y a
1 min
763
lectures
478
Lauréat
Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

C'est avec beaucoup d'émotion – et un brin de pudeur –, que la poétesse exprime le sentiment fort d'appartenance, de transmission. Un peu comme

Lire la suite
Image de Été 2018
Femmes de mon sang
Qui ont traversé mers et océans
De bancs en blanc livides
En ces bois frêles et fragiles
Ballottées comme infortunes
Là, au bois flotté gémissent 
Les écheveaux de nos racines

Femmes de mon sang 
La croix en vos seins saillants
Et mille autres à la terre martyr
Le noir s'abîme de vos iris
Coule en cale sèche
La mer d'hier gronde tentaculaire
Et charrie tonnerre 
Vos cadavres supplices

Femmes de mon sang 
Mères éparpillées
Aux ventres arrachés
Et sœurs et filles
Aux orgies de tous les vices
Aux vagues de tous les vents 
Vous réchappez 
D'un souffle
D'une lame 
Le cœur charpie

Femmes de mon sang
Muettes sans plus d'élan
Pareilles aux mats sans voiles
Qui ont atteint le rivage 
On ne sait comment
Vous ployez le genou au sable 
Comme s'échouent les bouteilles 
Et pleines de trop
Et vides de néant

Femmes de mon sang
Des os
Des battements 
Remontées des eaux 
De tous les courants
Circulent dans mes veines
Et portent traces comme pertes

Femmes de mon sang
Mon regard coulé de vous
Toujours se tend à l'horizon 
Où nos mémoires mortes
S'écument aux rives des vivants
Il m'arrive d'y jeter quelques fleurs
Des offrandes
Que ripaillent mouettes et goélands

Aux flots amis je souris
C'est ici que je suis née
De là que je vous survis
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

C'est avec beaucoup d'émotion – et un brin de pudeur –, que la poétesse exprime le sentiment fort d'appartenance, de transmission. Un peu comme

Lire la suite
478

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Poèmes

Les voiles

Claire Le Coz

Ils déjeunaient ensemble comme chaque mardi.
Le mardi toujours. C'était ça. Leur jour, leur moment, un instant entre eux mais qui ne prêtait à aucune conséquence. Du moins c'est ce qu'ils... [+]