La nuit étoilée

il y a
1 min
3 615
lectures
197
Finaliste
Jury
Recommandé

Tout petit je rimais déjà, et un peu plus grand, je rimais pour mes petits béguins, mais j'ai attendu 2005 pour me mettre sérieusement à la prosodie classique afin de ne pas mourir idiot  [+]

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Le village est blotti dans le creux des collines,
Titanesques corps bleus de monstres abattus.
Un troupeau de forêts broute leurs flancs pentus
Protégeant les maisons du danger des ravines.

La nuit s'installe avec des reflets violines.
Face aux fenêtres d'or, des ifs noirs et tortus
Narguent le fin clocher de leurs faîtes pointus.
Le peuple paysan veille dans ses cuisines.

Sait-il ce qui se passe au-dessus des toits clairs ?
Ou n'est-ce de Vincent que visions d'éclairs,
Un ciel faramineux dans les yeux d'un myope ?

Les astres et la lune embrasent les néants,
La voix lactée explose en spires et galope
Dans un tohu-bohu de cachalots géants.

__

La nuit étoilée, de Vincent Van Gogh, 1889.

Recommandé
197

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !