La noce ( refus )

il y a
1 min
82
lectures
24

AMOUR, AMITIE, NATURE... dans une Poésie naïve, colorée de bons mots, et qui a ce pouvoir d'échanges pérennes dans un Monde en déliquescence, ...LE RESTE A PEU D'IMPORTANCE ! «  [+]

Le soleil couleur tango plonge l'océan
Dans la tendre langueur d'une vêprée d'été,
Gage de son mariage avec la nuit venant
Il déploie sur les berges sa traine dorée.

Lorsque cesse le jacassement des mouettes
Les invités se confondent dans l'absolu,
Le trois-mâts gonfle les voiles et fait des courbettes
Le bateau de plaisance dandine et salue.

Goutant une dernière fois au vent léger
Bientôt les amoureux vont aller se coucher
Emmitouflés dans leur toge de velours noir.

C'est l'heure où les bambocheurs guinchent dans les bars
Sur des airs de cornemuses ou de guitares
Envoutés par l'immuable noce nocturne.
24

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,