La musique et l'amour

il y a
1 min
5
lectures
1

Une vierge folle vous invite à partager sa folie passagère , éphémère , de moisson de rimes s'enchevêtrant dans l'espace ésotérique , érotique , fantasmagorique , éclectique , électrique  [+]

La musique est essentielle,
La musique et tes sens, ciel !
La musique était sans ciel
Dans la grande boite de nuit
Pendant notre lune de miel ;
Tu étais si sensuelle
En dansant joue contre joue,
Et j'étais au septième ciel
Lorsque mon cœur d'amadou
S'enflammait sous tes "je t'aime ",
Et nos corps faisaient l'amour
Sur la chanson de Gainsbourg,
Moi, je retenais quand même
Mon désir entre tes reins,
Nos envies étaient suprêmes,
Mais fallait attendre demain
Pour que sur toi je me couche
Et mes baisers sur ta bouche,
Pour qu'à la fin tu sois mienne
Dans la pénombre de la chambre
Qu'assombrissaient les persiennes,
Là, où nos deux corps se cambrent
Au tumulte des délices
De nos sexuels caprices,
Tels amoureux rituels
Qu'une musique envoûtante
Berce de ses accords majeurs
D'une façon si naturelle
Que même toutes ses andantes
S'harmonisent à nos deux cœurs,
Comme une jolie ritournelle
Fait pour donner du bonheur .
Puis quand la musique s'est tue
Nous étions, d'amour, repus,
Après tous nos corps à corps
La musique et ses accords
Nous avaient accompagnés
Jusqu'à la félicité .
Et sur notre ciel de lit
Le silence nous a conquis,
Pour un moment d'abstinence
Jusqu'à la prochaine danse
De nos corps tout alanguis .
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Contente de être la première à aimer ce petit bijou de poésie

Vous aimerez aussi !