1
min

La messe de minuit

26 lectures

9

Ce masque lactescent qui embrume la ville
Mange les limites qui ceignent le canal
Le sentier disparaît et pas même un fanal
N’éclaire la rive dans l’eau qui ne scintille

L’hiver habille de blanc le brun du faîtage
Arque les arrêtes des murs et des taillis,
De neige immaculée et la vieille abbaye
Illumine au vitrail la très céleste image.

Quand minuit tintera cet appel attendu
De la naissance du Christ dans cette humble crèche
Le fidèle sur le chemin gaiment se dépêche
Car après le Missa Est, l’ esprit est sustendu.

Il invente déjà la belle table servie
Les verres scintillants, Les carafes de vin
Les senteurs taquinant en cet instant divin
Les effluves du repas qui lui fait envie

9

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
Beau et de saison, j'aime la douceur qui s'en dégage.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Christ si libérateur !
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
La première partie de votre poème est d'une grande majesté, digne du moment évoqué, puis le Ite Missa est libère l'esprit et le ton se fait plus léger. Très jolis quatrains de circonstance ! Voici mes voeux Claire :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/lorsque-decembre-sendort?all
comments=true&update_notif=1514745756#fos_comment_2336111

·
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
Magnifique
·
Image de Duje
Duje · il y a
Le début me fait penser à J. Brel lorsqu'il décrit son pays ( la tristesse molle d'un canal !!) mais la fin est bien agréable, d'autant plus agréable qu'il a fallu supporter des obligations au préalable .
·
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Très beau poème !
Apprécierez-vous "Un scoop" TTC écrit pour le Prix Imaginarius ?

·