(la mélancouleur de mon âme) 02/08/2020

il y a
1 min
21
lectures
5

On dit que les étoiles murmurent Au creux des tranchantes larmes Des mots d'amour qui perdurent Au delà des rêves de l'âme... Une petite étoile...

Cri de larmes
Mélancolie
J'écris
Les sommeils blancs des mélandormis
Le soir
Silence brigand de la vie
Que je ne saisis
Que du bout de mes doigts
Jour noir
Sous un océan de soleil
Violoniste sans violon
Juste le grincement d'un cœur
Froid
Mais lentement je compose
Au rythme d'un biwa japonais
La mélancouleur de mon âme
Et je redeviens
Comme rose à la rosée
Une larme.
5

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Un blues au son lointain du biwa... les états d'âme sont comme la musique... ils voyagent, louvoient, et parfois sombrent au creux des vagues à lames...
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Tout en délicatesse ♫
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Un temps insaisissable, mélancolique et beau comme ces mots que vous faites naître...
Image de Kahina De kabylie
Kahina De kabylie · il y a
Tres beau texte,les soleils blancs des mélandormis,cest touchant,j'aime
Mélancolie douleur de l'ame

Image de JL DRANEM
JL DRANEM · il y a
Première lecture, belle et triste impression cette mélancouleur de l'âme !

Vous aimerez aussi !