1
min

La maladie de ton absence

Image de Fix

Fix

4 lectures

0

L'incandescence charnue de mon être se meure.
Lové dans ma vie de tous les jours, j'ai peur.
Tu n'es pas là, où es-tu, je ne te vois pas.
Je sens cette lourdeur qui pèse dans mon estomac.

Quand viendras-tu insuffler en moi ta brise fleurie,
pour que je reprenne à nouveau le cours de ma vie.
Ton absence est mon fléau, le virus qui m'accable.
Je suis comme perdu dans un erg, désert de sable.

Je ne te suffisais plus, alors tu es partie ailleurs.
Je suis en tête à tête avec elle, ma grande frayeur.
Il suffirait, pour que l'amour renaisse de nos cendres
que du ciel où tu es partie, tu daignes redescendre.

Je deviens fou, je sens parfois ton doux parfum.
Puis, l'alcool s'évapore, je suis à nouveau à jeun.
Depuis ton départ, je suis isolé avec mes secrets.
A qui maintenant vais-je pouvoir les dévoiler?

Je me remémore les instants que nous avons vécus,
tels des trésors incommensurables et invaincus.
Je sais que je devrais m'en contenter à présent,
car, tu es morte, dans ce terrible accident.

Je dois apprendre à me reconstruire sans toi.
Cela m'est impossible, et me glace d'effroi.
Il ne me reste plus qu'une chose à faire,
c'est tenter de te rejoindre, dans le grand éther.

Alors, ces comprimés posés là, devant moi,
je pourrai juste les ingérer, il suffit de trois.
Pourtant, avant d'exécuter mon funeste dessein,
je freine des quatre fers, je ne suis pas serein.

Pour continuer à t'aimer, d'un amour revigorant,
je préfère attendre mon heure, le bon moment.
Désormais, je vais respirer, manger et dormir,
simplement pour toi, pour que tu aies un avenir.

Saches qu'en attendant mon dernier souffle de vie,
je demeurerai ton amour, simplement, sans sursis.
Il me faut te dire au revoir, les larmes aux yeux,
car tu finiras par quitter ma mémoire, et me dire adieu.

Je sens déjà que l'autre, que l'on appelle Alzheimer,
me vole les images que j'ai de toi, au sein de mon cœur.
A très bientôt, mon égale, ma reine, mon joyau,
je vais te rejoindre, un jour, c'est pour bientôt.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,