1
min

La maison abandonnée

107 lectures

8

Au cœur de la ville
Derrière de hautes grilles,
Une maison abandonnée.
Depuis longtemps désertée
Par ses occupants.
Ici, le temps n’a plus cours
Les jours et les années se sont dilatés
Au moins cent ans se sont écoulés.
La végétation envahissante
Bien peu accueillante
Pour en témoigner.
Pourtant,
Très souvent
Les passants
Les parents et leurs enfants
Rêvent....
Leur effleure alors l’idée
Que demain,
Demain sûrement
Ils joueront le prince charmant
Osant réveiller une nouvelle Belle au bois Dormant.
8

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mog
Mog · il y a
Vous nous donnez l'envie irrésistible de pousser la porte !
·
Image de Violette
Violette · il y a
Ces maisons délaissées paraissent toujours pleines de mystère, poème plein de nostalgie, mon vote.
·
Image de Sandrine Guillery Etienne
Sandrine Guillery Etienne · il y a
Je veux bien être la Belle au bois dormant.☺ Je vote pour ce beau poème propice au rêve . Merci.
·
Image de Elise R.
Elise R. · il y a
Un joli poème qui invite à rêver !
Si vous aimez les maisons abandonnées, peut-être que cet autre texte pourrait vous plaire ? http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/urbex-2

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est un poème délicat et je l'ai lu avec plaisir. Enfant, j'avais déclaré une maison abandonnée comme étant "la maison du Père Noel" puisqu'il ne devait l'occuper qu'une fois par an...
Si le cœur vous en dit, je vous invite à découvrir "le coq et l'oie" en finale du prix été jusqu'au 20 Juin. Merci.

·
Image de Chris Artenzik

Vous aimerez aussi !

Du même auteur