241 lectures

27

Qualifié

Le point de mire défaille,

Se répand, se diffracte
En cercles chromatiques.

Il n’y a pas d’ailleurs,
Ni de plan, ni de carte,
Que le fil qui nous lie.

L’homme dévie, zigzague
Je ne le lâchais pas
Quand vint une lueur
Que je n’ai pas vue naître.

Elle attire le regard,
Dévie la trajectoire.
La cible disparaît
Au-delà du viseur.

Je recentre, me concentre,
La cible est là, qui tremble
Au rythme de mon sang.

L’homme s’arrête, se retourne,
Il me fixe, je sursaute,
Je le perds, le retrouve.

Il lève le bras, désigne
La lueur, plus intense.
Tu ne me leurras plus,
Je tire, une fois, deux fois.

Il s’affaisse et il meurt.
La lueur disparaît,
Je ne saurai jamais.

PRIX

Image de Eté 2016
27

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Patrick Desjardins
Patrick Desjardins · il y a
Wow, très bien écrit. D'où tiens tu ton inspiration?
·
Image de Philippe Mangion
Philippe Mangion · il y a
Merci beaucoup ! L'inspiration est une photo prise de nuit que tu peux voir ici sur mon blog http://www.chaines-de-caractere.com/2016/04/la-lueur.html . Si tu l'agrandis en cliquant dessus, tu peux distinguer un personnage.
·
Image de Lagantoise
Lagantoise · il y a
C'est superbement bien construit et d'une grande fluidité...Vote+
Je participe aussi au concours d'automne, si le cœur vous en dit...

·
Image de Philippe Mangion
Philippe Mangion · il y a
Merci beaucoup
·
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
J'aime !
·
Image de Philippe Mangion
Philippe Mangion · il y a
Merci !
·
Image de Lily Pompa
Lily Pompa · il y a
super comme toujours . Lily
·
Image de Philippe Mangion
Philippe Mangion · il y a
Merci Lily !
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Bravo pour votre poème- polar et plein de descriptions détaillées sur un homme et ses états d’âme face à l'Autre à abattre. +1 de la part de Tilee (transparence)
·
Image de Millefolium
Millefolium · il y a
Un poème sur un sniper : tellement original et bien fait ! Et le mystère de cette lueur... Tout est là !
Mon vote !

N'hésitez pas à passer voir mon texte très très court en lice si le coeur vous en dit :)

·
Image de Philippe Mangion
Philippe Mangion · il y a
Merci. Une lueur d'espoir, peut-être. Les snipers ne comprennent rien aux métaphores, décidément.
·
Image de Millefolium
Millefolium · il y a
Très beau, j'adhère définitivement :)
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Original et percutant, ce poème, qui laisse planer un mystère. Une lueur qui leurre un tueur... un homme qui meurt... Fascinant. J'ai beaucoup aimé !
·
Image de Philippe Mangion
Philippe Mangion · il y a
Merci beaucoup. C'est drôle, c'est un poème que je n'aimais pas tellement au début. A force de le relire pour lui trouver quelque chose, il finit par me fasciner aussi.
·
Image de Amussée
Amussée · il y a
Singulier sujet pour un poème... mais qui ne me déplaît pas ! Mon vote : c'est bien écrit et bien évoqué !
Un soldat est mort lui aussi : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/epitaphe-d-un-soldat

·
Image de Philippe Mangion
Philippe Mangion · il y a
Sniper et poète, ce n'est pas si antinomique, finalement ... Ne dit-on pas que le stylo est une arme ?
·
Image de Amussée
Amussée · il y a
Bien répondu ! Je suis d'accord avec vous, le langage est une arme parfois plus efficace que tout. Je trouve tout de même original d'avoir traité ce thème : ce n'est pas courant, et vous avez bien fait ! C'est réussi :-)
·
Image de Pensée11
Pensée11 · il y a
c'est moi vevette dans ce pseudo! trop belle poésie.
·
Image de Pensée11
Pensée11 · il y a
magnifique poème, bisou.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

- Allez, Lola, viens pour une fois, tu sors jamais !- Tu sais bien comment ça se passe. C’est toujours la même chose. Je bois pas, je fume pas, je sniffe pas. Alors, au bout d’une ...

Du même thème