La ligne électrique

il y a
1 min
807
lectures
445
Lauréat
Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Une ligne électrique, quoi de plus de plus banal ? Ce poème nous propose une plongée incisive dans un univers ou l’esthétisme prend le pas su

Lire la suite

"Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon." Matthieu 6:24  [+]

Image de Automne 2018

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Elle pend dans la flamme azurée du pourpris
Comme un pont s’affaissant sous l’incessant passage
Des troupeaux de nuages
Parcourant l’Incompris.

Elle signe les flots figés de la fenêtre
De ce trait vif et fin que les alevins font
Sur la peau du haut-fond,
Avant de disparaître.

Elle décalque au dos muet du macadam
Le soleil attentif aux remous de son ombre,
Qui s’élève puis sombre
Sous les pas du quidam.

Et quand vient le soir, elle noue dans l’Immense,
Dans le corps incertain et menteur de la nuit,
Son courant infini
Aux parois du silence.

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Une ligne électrique, quoi de plus de plus banal ? Ce poème nous propose une plongée incisive dans un univers ou l’esthétisme prend le pas su

Lire la suite
445

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !