La liberté de Samarcande

il y a
1 min
101
lectures
20
En compétition

«Au commencement était le Verbe.» C'est un bon début, mais quel était le sujet ? *** Je suis un lecteur invétéré et un auteur incidentel. *** L'image de mon profil est, en médaillon  [+]

Image de Automne 2020
J’ai couru la bataille, ô maître Tamerlan.
Au milieu des combats j’ai maintenu la ligne,
Alors que bien des coups arrêtaient notre élan.
J’ai inspiré ton âme et ta ruse maligne.

J’ai senti sur les flancs le fer de l’éperon
Et par ta volonté j’ai galopé sur l’Inde,
J’ai foulé tous les sols, survolant l’Achéron,
Pour qu’aux cris du guerrier tout un monde se scinde.

Je ne referai pas le dur chemin d’un dieu
Qui mènerait de l’Inde aux portes de l’Euphrate.
Je pleure Bucéphale et le dernier adieu
Que lui fit Alexandre en une terre ingrate.

Faisons donc demi-tour au pays déserté,
Retrouvons herbes et vents, regagnons Samarcande.
L’ivresse de la steppe est nard de liberté,
Lâchant les mots perdus que notre galop scande.

Ô maître Tamerlan,
Enlève-moi la bride,
Laisse-moi retrouver le rythme naturel des coursiers de ma race.

C’est la montagne claire au doux matin dormant,
Ou l’éperon rocheux d’une terre sans guide
Qui dicteront ma course,
La longueur de mes pas.

Et je m’enivrerai des terres de Mongolie,
La crinière en furie,
Les naseaux fumants
Et dessinant dans l’air des transes de chamane.

Car j’ai par trop souffert des quadriges de Grèce,
Du rythme alexandrin qu’on mène avec adresse.

Et dans la solitude,
Je chercherai le son,
Les oreilles en arrière,
Écoutant le silence.

Guettant le moindre écho des coups d’une cloche cachée
Se perdant au lointain des hommes fiers,
Bercés par la soie chaude et ample qu’on trouve à Samarcande.
20
20

Un petit mot pour l'auteur ? 27 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Une idée, un quelque chose qui sort de l'ordinaire.
Image de Paul Jomon
Paul Jomon · il y a
Merci Aurélien. Comme je l'ai écrit plus bas, c'est parti d'une réflexion un peu lâchée sur la dualité de la poésie classique et libre.
Image de Christophe Pascal
Christophe Pascal · il y a
Très original!!!
Image de Paul Jomon
Paul Jomon · il y a
Merci Christophe.
Image de Kolgard Sino
Kolgard Sino · il y a
J'ai butter contre certain termes et références ! ça m'a permis d'accroître un peu ma culture. Au delà des mots, le rythme est mélodieux et malgré ces idées inconnus qui travaillent le texte en profondeur, le son des mots m'a enivré.
Image de Paul Jomon
Paul Jomon · il y a
Merci pour la lecture et le retour, Kolgard.
Image de Chan Jau
Chan Jau · il y a
Mon soutien pour (La liberté de Samarcande)!
Image de Arnaud Cresson
Arnaud Cresson · il y a
Quelle soif de liberté ! Cette envie de rompre le carcan poétique me fait penser au bateau ivre avec bien sûr l'accent des steppes !Très réussi
Image de Paul Jomon
Paul Jomon · il y a
Merci Arnaud. C'est bien cette démarche que cherche à faire passer le texte. Je l'ai écrit il y a une dizaine d'années et je n'ai jamais pu vraiment me libérer du classique.
Image de Volsi Maredda
Volsi Maredda · il y a
Quel plaisir de voir les vers se libérer comme un étau qui se desserre, un harnachement dont le cheval se défait
Image de Paul Jomon
Paul Jomon · il y a
Bien vu. C'est précisément ce qui est abordé par ce texte.
Image de Volsi Maredda
Volsi Maredda · il y a
Il me semblait bien :)
Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
Epopée brillante de ce cheval ou de tous les chevaux de guerre.
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Cheval de guerre
Image de Paul Jomon
Paul Jomon · il y a
Puis de paix retrouvée. De liberté aussi.
Image de ALYAE B.S
ALYAE B.S · il y a
Je vote et m'abonne. Tellement votre poème m'a plu. Une invitation à découvrir mon texte la face cachée de l'Isère qui en finale. Bonne journée ☺️
Image de Jo Kummer
Jo Kummer · il y a
Mon soutien pour le poème (La liberté de Samarcande)

Vous aimerez aussi !