La jeune leucémique au bain

il y a
1 min
5
lectures
0

Dans l'éphémère et la concision s'inscrire de tout le beau possible  [+]

La jeune leucémique au bain



à ce point dénudant
que saille l'aveu
son peignoir et sa peau ont neigé
sur le bleu fécond du carrellement

serpentueuse sa ceinture
fleurdelise l'angle enfui

hôtesse du corps transparaissant
la si claire olivine
d'une eau de paisibilité

parmi l'évanescence du myocarde
les cristaux qui fleurissaient le vermillon
contrepointent la marcescence

en la gaze incantée par les os
s'obsèquent
les énergies itératives

un infini de vapeur
va brouillant
le long lingot du luminaire

et chaque veine
se sera ennuagée
des évanouissantes foisons du savon
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,