1
min

Là-haut

Image de Loic Gatipon

Loic Gatipon

47 lectures

2

J'irai gravir le Mont-Perdu
Emmailloté de sueur, haletant d'effort.
Je parlerai aux vents, je hurlerai mon existence.
Je décrocherai les glaciers : ils dévaleront les talwegs
Et viendront mourir, ruisselants, à tes pieds.

J'irai broyer le basalte et vitrifier la silice,
Embrasser l'horizon comme si c'était ta bouche,
Me vêtir de nuages, sous la morsure des orages,
Inhaler le ciel et pleurer des oxydes.
J'irai flamber les phénix.

Alors le sol s'ouvrira, entaille indécente dans la croûte poussiéreuse
Et je verrai le coeur de la terre, rougeoyant et vivant.
Les fluides visqueux suinteront sous mes semelles,
Liquéfierons mes chevilles pour me ramener à l'Origine,
Pour dénuer la cime de ma chair superflue,
En un éclair d'acier, aveuglant mais glacé.
Sublimation de soi, instantanée et définitive.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,