LA FUREUR

il y a
1 min
0
lecture
0
La fureur apparaît !
Il est composé de quelques lettres et n'a pas de dents,
Sa faim est inaccessible, et sa sagesse est laide,
Son apparence est celle d'un cafard rouge.
C'est une fille bâtarde de la paix,
Personne ne l'a vue ni l’écoutée !
Parfois, elle plongeait tranquillement sous la mer,
Elle rassemble en elle de nombreuses flammes,
Elle a une soif insatiable de changement ! Elle est enterrée au centre du cerveau !
Tu ne pouvais pas l'abandonner, elle est attachée à toi,
Elle ne change pas, elle se sent juste, elle est audacieuse et frénétique,
Elle mourait parmi le pardon, elle est esclave de la rancune,
Ça explose fugitivement !
Elle meurt de faim, elle ressemble à une animale blessée,
Elle sait comment faire mal et c'est dangereux.
Mourir sans ton odeur, avec mon odeur,
Elle se cache parmi les fléaux,
Et quand tu l'invoques, c'est parce que tu ressentais de la fureur.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !