La fin du jeu

il y a
1 min
9
lectures
2

" Un coeur de guerrier, une âme éclairée, un esprit éveillé, un corps entrainé tout est possible, tu le sais si t'es renseigné, aussi vite que j'avance l'ignorance est ma cible "  [+]

Triste mais réel, ça dure depuis des millénaires
L'homme s'approprie la terre tuant des civilisations entières
Aujourd'hui les bombes pètent en Palestine en Irak
Le peuple demande du changement et ne croit plus aux miracles
J'regarde ici tous à notre manière on a mal
C'est tellement le bordel que même les saisons se sont faites la malle
A bout de souffle on court en manque de respiration,
Nos vies ne seraient elles que le fruit de leur conspiration ?
En une demi-heure, ils peuvent changer la face du monde
Quand ils jouent avec nos vies et qu'ils les mettent en face d'une bombe !
Tout le mal qu'ils font bien souvent me fait pâlir
Quand j'vois que le sang sur leurs mains n'a pas l'air de les salir...
Alors on s'aligne dans les rangs ont obéit,
En s'disant que finalement ici ouais c'est un beau pays,
Mais j'reste sceptique dans le fond et j'ai peur je l'avoue
D'un futur où ils veulent nous mettre au garde à vous !



Refrain
Ceux qui ont peur de l'opinion travaillent pour contrôler nos âmes j'crois bien...
Ils veulent nous mettre au garde à vous !
Mais sachez qu'on ne vous laissera pas le choix des armes alors...
Les frères les sœurs prenez garde à vous !



C'est la solidarité des peuples qui pourra nous sauver
Pas l'égoïsme des nations prêtes à tout pour nous contrôler
La merde nous pend plus au nez on l'a prise bien profonde
Les deux doigts dans la prise et les pieds dans l'eau on attend de quitter c'monde
A l'aube du jour dernier le complot n'est pas qu'une théorie,
Regarde au loin tu peux voir venir la météorite
Ouais beaucoup d'signes sont là on attend plus que le lever
du soleil à l'ouest pour que les derniers deviennent les premiers
Depuis l'début seulement une vérité :
Dieu seul est au contrôle du destin de l'humanité
Ce n’est pas la politique ou la toute puissance des états
Qui changeront notre état, même si on sort les « berettas »
Ils ont pris nos vies en otage mais malgré ça
on continuera d'écrire le vrai dans nos pages,
Avant l'naufrage on s'bat avec la foi comme moteur
Inchalah le bon dans le cœur pour être prêt au dernier étage


Refrain
Tu traînes le pied, t'as comme une boule à la cheville, oui :
Ils ont pris nos vies en otage
Mais avance sans avoir peur de l'invisible
pour pouvoir plonger dans l’vide :
Faudra être prêt au dernier étage
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !