1
min

La fenêtre aux quatre saisons

Image de Waouff

Waouff

20 lectures

3

Ce matin, un froid glacial
Erre sur les terres blanches
Ou la paix y est étanche
Et les fêtes conviviales.

Ce matin, l'aube nouvelle
Noie le jardin de couleurs
La bataille des odeurs
Livre l'Homme au chant des ailes.

Ce matin, le Soleil frappe
De son éclat aux dorures
Le monde par la brûlure
Baignant d'aise les bell' grappes.

Ce matin, le feu des arbres
Livre son ballet aux larmes
Du ciel. Il n'a plus son charme
Le glas l'a laissé de marbre.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
De jolies images bien choisies pour évoquer le changement des saisons !
Un grand bravo, Waouff ! Grâce à votre soutien, “Sombraville” est en FINALE.
Une invitation à réitérer vos votes si vous l’aimez toujours ! Merci d’avance
et bonne journée !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sombraville

·