La douce heure

il y a
1 min
2 781
lectures
62
Lauréat
Jury
Recommandé
Allongée près de moi, pour la première fois
La douceur de ta peau a eu raison de moi.
On s'est dit tous les mots que l'on dit en silence,
On s'est dit tous les maux que taisent les silences.

Mes mains ont fait glisser un si joli corsage,
Mes mains ont voyagé sur ton joli corps sage.
Je l'ai longtemps bercé comme un enfant qui dort,
Ton regard dans mes yeux m'attendrissait encore.

Je connais ton désir et ton passage secret,
Tes jambes se dénouent, deux merveilleux lacets,
Une douce magie et le passage se crée.
Et puis, timidement, franchi le pas sacré.

J'ai lentement défait les scellés de ton corps,
J'ai goûté un à un chacun de tes trésors.

J'ai tutoyé le ciel quand je t'ai caressée,
Mon cœur a souvenir de ces premiers baisers
Sous le toit encore bleu d'une saison d'été.
Tu as donné à mon âme le goût de vérité
Et su faire d'un instant toute une éternité.

Recommandé
62

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Emile Emile
Emile Emile · il y a
Jolie comptine aussi coquine qu'amoureuse!

Vous aimerez aussi !