La dérive des incontinents

il y a
1 min
29
lectures
3

Ecrire est un plaisir que je ne cesse d'apprendre. Chaque lecture élargit le monde par son nouvel univers. Quant à voter... Je n'aurai donc que des mots pour répondre aux invitations de lecture  [+]

On se plaît de nos jours à disperser sa haine
Au lieu de l’épargner pour un futur profit.
Aussitôt déversée sans avoir pris de peine
Bientôt évaporée, elle sera sans fruit.
Elle eût mieux fermenté dans un chaudron d’acier
Visant à l’étouffer avant qu’elle s’exhale.
Que fût Edmond Dantès à peine prisonnier
S’il cédât à l’envie d’une prompte cavale ?
Il n’eût connu l’abbé ni forgé sa vengeance
En s’évitant le fer et l’oubli du cachot.
L’ombre du désespoir grandit la délivrance
En son sein fomentée sans bruit et sans un mot.
Lorsqu’enfin la clameur hurlera l’injustice,
Déchirant le linceul du déni des souffrants,
La violence subie, l’avanie et le vice,
Lors pourront se compter enfin les résistants.
La victime hurlant en vain contre le mal,
Ces cris prématurés qui ne pourfendront rien
Complairont à chacun comme un malheur banal
Qu’une obole en passant transformerait en bien.
Souffrir est une attente et aucun n’en voudrait
Alors qu’en cet enfer Vulcain forge l’épée.
Le vent de liberté jamais ne soufflerait
Dans le cœur de vaincus à la plainte amodiée.
Que noire soit la nuit afin que le jour chante
Quand l’aube lèvera avec les indignés !
Cessez donc d’avoir peur que l’on dise méchante
L’humeur de ces proscrits osant enfin marcher.
Vainement épandue au gré de la misère
En graines dispersées sur un sol rocailleux,
La haine en ronce drue assècherait la pierre
Laissant filer la terre en des torrents boueux.
Il lui faut le creuset où fondre les offenses
Pour que l’âme ductile enfin puisse briser
Et le tranchant du soc ameublir les défenses
D’un monde indifférent, maudissant et inquiet.
Pour qu’un sol assoupli, amendé par les larmes
Redevienne fécond, à nouveau nourricier,
Il faut avoir conquis l’unité par les armes,
Qu’en surgisse l’élan d’une communauté.
Que de haines gâchées en vains ressentiments,
Dissipées en rancœurs, jalousies ou envies
Au lieu de retrouver le chemin des amants
Ardents de ce désir qui guidera leur vie !
3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,