1
min

La Der. des Der.

Image de Philippe-Armand

Philippe-Armand

1 lecture

0

La mèche de la bombe courrait jusqu’en Serbie
L’archiduc, son épouse, y laisseront leur vie.
Et bientôt le château de carte s’écroulera,
Et de même ce sera l’Europe qui brulera...

Sur la terre de France, la bête plante ses griffes...
Et creusera les tombes des uns et puis des autres.
Jouant avec le feu, le fer, le gaz entre autres
Son partenaire, il sera mort, plutôt que vif.

Quatre années ont passé et tant ont trépassé
Mort, portant l’uniforme. Ou mort, dans sa cuisine
La bête, les règles aussi, elle les a oubliées.

Mais enfin à Versailles la guerre se termine
Il faut que l’Allemand paie, et qu’il soit humilié
Quitte à ce que demain, la bête veuille se venger...

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,