1
min

La Défoulée

Image de Pierre PLATON

Pierre PLATON

37 lectures

13

- Aux arpenteurs mes frères
- Aux silhouettes mes soeurs

Salut camarade rêveur
Aux trop grandes ailes mi-déplumées

Que la senteur des genêts en fleur te bénisse
Et tes foulées sur le plateau ensoleillé

Quand les galets demeurent polis
De leurs millénaires conçus
Et les vignes éclosent leurs grappes
Attendant l’août pour y mûrir

Croiser tes pas à ceux du promeneur
N’emporte plus de risque
Mais témoigne de joies encore non partagées
En ces temps de solitudes communes

Trafiquant d’espoirs incertains
Tu gonfles tes voiles de terre
Et largues tes amarres d’incertitudes

Au printemps des silences
Tu retrouves tu ne sais quoi ni quand
Tu sais pourtant où
Au gré de tes foulées

Allégresse des anciens futurs
13

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Roger MARTIN
Roger MARTIN · il y a
Vaucluse, terre de poésie (et de luttes aussi!).
La rime est pauvre, mais... tant pis.

Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Oui, nous ne nous contenterons pas d'arpenter les sentiers, Roger... !!
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Une certaine mélancolie des balades qui n'auront plus la même foulée mais qui se souviendront de l'avoir eue .
Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Hé oui, Ginette, les beaux souvenirs restent gravés, si ce n'est dans le marbre, au moins dans la mémoire !
Image de Marie-claire Hurez
Marie-claire Hurez · il y a
j'aime vraiment beaucoup, beaucoup .... bravo
Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Merci Marie-Claire. Mes mots vont plus vite que mes jambes, pour l'instant... mais ton partage me donne courage.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Je me sens frère ! Qu'en pense l'auteur, à la lecture de certains de mes textes ?
Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Salut Randolph. Oui, que nous arpentions les chemins de terre ou des pages blanches, nous sommes en fraternité. Merci !