Image de Etaine Eire

Etaine Eire

21 lectures

4

Lors d'une nuit sans lune
Près d'un feu de joie
Danse une fille aux pieds nus
Sa robe blanche virevolte
Au-dessus des flammes
Ses pieds foulent le sable chaud
Dans un rythme endiablé
Ses cheveux noirs d'ébène
Caressent son visage
De ses yeux verts
Jaillissent des larmes de haines
La mer une nuit de tempête
Lui a volé l'homme aimé
Elle voudrait tout détruire
L'unique amour ne reviendra plus
Elle aimerait mourir
Pourtant, il lui faut vivre
Le fruit de leur amour
Est logé au creux de son ventre
Lui ne sera jamais marin
La mer ne le prendra pas
Elle le jure devant Dieu.
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de JACB
JACB · il y a
Au début j'ai pensé à Esmeralda et puis non...La mer cette rivale a emporté l'image. c'est triste mais beau.
·
Image de Etaine Eire
Etaine Eire · il y a
Merci !
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Encore bien triste...
·
Image de Philippe Meyer-lavigne
Philippe Meyer-lavigne · il y a
Tu peux le mettre en musique. Sympa aussi🌬
·
Image de Etaine Eire
Etaine Eire · il y a
Merci pour votre lecture.
·
Image de RAC
RAC · il y a
Elle ne sera plus jamais seule, c'est la vie qui continue. Très joli plaidoyer sur l'Amour !
·
Image de Etaine Eire
Etaine Eire · il y a
Merci pour votre lecture et votre jolie commentaire.
·
Image de RAC
RAC · il y a
Avec plaisir ! A bientôt...
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Un tourbillon d'espoir porté par une nouvelle vie ... Un poème qui a du rythme.
·
Image de Etaine Eire
Etaine Eire · il y a
Merci pour votre lecture et commentaire qui me fait très plaisir.
·