127 lectures

67

Qualifié

Trotte trotte, trotte trotte
Est-ce vraiment moi qui avance au rythme de mon souffle,
Ou bien est-ce le vent qui me pousse et m’agite telle une marionnette ?
Trotte trotte, trotte trotte
Je sens vriller en moi les mille brindilles de l’air
Elles tissent de fulgurantes tapisseries luisantes semées de pierreries
Prends le temps de les déchiffrer, me susurrent-elles, c’est une carte au trésor !
Mais je ne veux pas m’arrêter
Trotte trotte, trotte trotte
Je continue ma course alors que le sol meuble se couvre de galets à chacun de mes pas.
À l’heure où toute chose raconte son histoire, c’est au tour du galet et il a tant à dire !
Il m’interpelle de sa voix enrouée : « rappelle-toi », me dit-il, « le temps où il n’y avait que la mer et le bruit de ses vagues !
Je me sens si seul maintenant qu’elle est partie !
Reste me tenir compagnie ! »
Une odeur de marée accompagne sa demande
Très gênée, je décline et continue sur ma lancée
Trotte trotte, trotte trotte
« Repose-toi dans mes vrilles alambiquées au parfum gingembré arrête de trotter ! »
C’est le murmure coquin de la vigne vierge sur le vieux mur de pierres fêlée.
Garde-toi bien de l’écouter elle ne veut que t’enivrer !
Son odeur rose et perverse a ralenti mon pas mais rien ne m’arrêtera
Trotte trotte, trotte trotte 
C’est après le virage que coule la rivière : je connais sa puissance !
De toute son eau nacrée elle pèsera sur moi
Son courant est glacé
Mais j’ai une parade : elle me lâchera lorsque dans un effort méritoire je m’insinuerai dans un de ses hôtes vivants 
Justement un silure à qui je voue une certaine amitié m’accueille volontiers dans son esprit
Sa voracité nourrit mon énergie. Je vogue un temps en sa compagnie et reprends mon chemin
Trotte trotte, trotte trotte
Passé la rivière le sentier embaume la résine :
Ce sont les jeunes pins en pleine adolescence qui le bordent
Leur végétation éclate d’un rire joyeux dont seules les étoiles perçoivent le son pétaradant comme un coup de tromblon
Une corneille perchée sur l’un d’eux s’envole à tire d’aile, a-t-elle entendu la détonation ?
Je la suis dans le ciel dans un vol élégant
Mais trotte trotte trotte, trotte trotte : je ne suis pas encore arrivé, je ne dois pas me disperser.
D’autres se sont perdus, cela est dangereux.
Heureusement, je distingue les saules pleureurs. Ils jalonnent la fin de mon parcours. Je vais bientôt rentrer
Je les laisse complaisamment effacer de leur rameaux la noirceur de mes pensées
D’une caresse ils ont tout absorbé
Après les saules, le sentier est bétonné
Trotte trotte, trotte trotte
Encore dix marches et je suis arrivé

PRIX

Image de Printemps 2018
67

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Kiki
Kiki · il y a
J'ai adoré. Le début le trotte trotte trotte me faisait penser à une chanson et on se laisse bercer au fil de la lecture. BRAVO
Je vous invite à aller lire le poème les cuves de Sassenage et vous guiderai dans les entrailles de cette cavité magique. MERCI d'avance

·
Image de Chantane
Chantane · il y a
trotte, trotte, trotte, j'adore votre poème
·
Image de Chantane
Chantane · il y a
très beau poème
·
Image de Dominique Alzerat
Dominique Alzerat · il y a
Merci Chantane, cela m'encourage.
·
Image de Chantane
Chantane · il y a
beau poème
·
Image de Alain Chenoz
Alain Chenoz · il y a
Le footing matinal (ou vespéral) nous fait expirer et parfois nous inspire de jolies images, l'esprit galope avec le reste du corps...pour un poétique résultat.
·
Image de Dominique Alzerat
Dominique Alzerat · il y a
Merci Alain, C'est exactement cela.
·
Image de Coraline Parmentier
Coraline Parmentier · il y a
Joli écrit , vous avez mes voix !
Si mon royaume embrumé vous intéresse pour continuer votre voyage, c'est par ici...
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-royaume-dans-la-brume

·
Image de Dominique Alzerat
Dominique Alzerat · il y a
Merci Coraline, il me faudrait de meilleures chaussures pour atteindre votre royaume.
·
Image de Didier Lemoine
Didier Lemoine · il y a
Beau texte. Mes votes pour vous. Si vous désirez visiter "la princesse Alexandra', en route pour le prix IMAGINARIUS, et peut-être voter pour elle. C'est ici :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-princesse-alexandra

·
Image de Dominique Alzerat
Dominique Alzerat · il y a
Merci, cela m'encourage.
·
Image de Reunan
Reunan · il y a
Quel voyage !!! seule ou avec ?
·
Image de Dominique Alzerat
Dominique Alzerat · il y a
N'est-on pas toujours seuls mais partie d'un tout.
·
Image de Reunan
Reunan · il y a
Seul(e) au milieu de tous !
·
Image de Noellia Lawren
Noellia Lawren · il y a
je me suis laissée bercer au fil de vos mots, je m'arrête haletante, mes votes +5
je vous offre ce petit conte
http://laplumedenoellia.over-blog.com/2017/12/la-poupee-de-chiffon.html

·
Image de Dominique Alzerat
Dominique Alzerat · il y a
C'est le souffle poétique d'un Dickens qui répond à mon souffle de joggeur.
·
Image de Jean-Baptiste van Dyck
Jean-Baptiste van Dyck · il y a
Quel rythme, quel verve ! Mes votes. Et joyeuses fêtes ! Je vous invite également au Vietnam le temps d'un songe si ça vous tente, Dominique http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/you-hanoi-me-part-2
·
Image de Dominique Alzerat
Dominique Alzerat · il y a
Merci Jean-Baptiste, à défaut de vers, de la verve.
·