La contrainte des 5 mots

il y a
1 min
41
lectures
9

Ecrire, quel plaisir Être lue, petite fierté Critiques bienvenues  [+]

Hier, j’ai rencontré une Clémentine
Elle s’abritait sous le porche d’un théâtre
Il pleuvait si fort autour du théâtre
Qu’elle était trempée, pauvre Clémentine
Comme je n’en connais pas beaucoup des Clémentine
Je lui offris mon bras pour entrer au théâtre
Ô joie, elle accepta, coup de théâtre
Je tombais follement amoureux de Clémentine
Enfin à l’abri de ces giboulées
Nous les regardâmes, ces belles giboulées
Qui avaient bien détrempé mes chaussettes
Oh ! Mais vos pieds ressemblent à des gros nénuphars
Me dit-elle, béate, j’aime les nénuphars
Fou de joie, je lui offris mes chaussettes
9

Un petit mot pour l'auteur ? 8 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sarita MENDEZ
Sarita MENDEZ · il y a
La chute est très drôle, merci pour votre humour !!
Image de Cerise R.
Cerise R. · il y a
Encore une grande originalité dans votre plume ! Ce poème est pétillant et la fin m’a fait rire, quel pied ;-) Merci
Image de Corinne Chevrier
Corinne Chevrier · il y a
Provoquer l'éclat de rire, quelle récompense !
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Et après les 5 mots, une rencontre qui fait la paire ... !
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Je les ai comptés les cinq mots ! Une jolie pirouette qui dégringole
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Joli exercice
Image de François B.
François B. · il y a
Délicieusement déjanté
Image de Corinne Chevrier
Corinne Chevrier · il y a
Merci pour tous vos commentaires aussi jolis que drôles.

Vous aimerez aussi !