La complainte de Charlie

il y a
1 min
48
lectures
6
Je suis Charlie, j'aime les mots
Je suis Hebdo, j'aime les croquis

Je suis Charlie,
je suis la vie, je suis la mort,
je suis le sort d'une tragédie

Je suis Hebdo, je pèse mes maux,
J'aime le dessin pour dire mes fins
J'aime l'expression, sa liberté,
L'actualité c'est ma passion

Je suis Charlie, comme Charlot
J'ai affronté toutes les terreurs
Du maccarthysme, la CIA, au maffioso
Seuls fuite et retrait furent salvateurs

Je suis Charlie, je sais par cœur
Que Bird par l'héro, massacré
Est un héros des plus sacrés
Et encore, Parker, et en chœur

Je suis athée, je suis croyant,
En provocant c'est le respect
Que je forçais, que je voulais,
Tant et à travers temps

Harakiri je me suis fait
En oubliant que la liberté
N'est qu'un poison,
Une illusion sur le papier

Mon sang n'a pas coulé pour rien,
Magique, en encre il se changera,
Il inondera tous les débats
Tout ça pour faire d'un mal un bien

À trois millions je m'imprimerai
À trois millions je me donnerai
Dans d'autres langues me publierai
Sur la planète me répandrai

Dans d'autres veines coulera mon sang,
Sur la planète me répandant


JB - 13 janvier 2015 - pour toi Charlie, rien que pour toi


© Poème Contemporain protégé numériquement par DPP
13-01-2015 n° copyright 723-10950

6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !