1
min

La complainte d'un enfant esclave

Image de Albert.vidal

Albert.vidal

163 lectures

17

Qualifié

Arrachée à maman et vendue par papa,
Le prix d'un peu de riz pour nourrir tous mes frères.
Emportée sans douceur à la fin d'un repas,
J'ai pleuré en chemin des larmes de colère.

Du lever du soleil à l'éclat de la lune.
Sans salaire, sans gain, je m'agite sans fin.
Je construis des poupées, mais je n'en berce aucune.
Moi qui rêvais un jour d'être reine en satin.

Enfermée, mise en cage avec d'autres fillettes.
Je travaille acharnée sur un banc de douleur,
Du matin jusqu'au soir, seul arrêt la dînette.
Mon sommeil infernal me soulève le cœur.

Pourquoi moi ? Pourquoi nous les petits ?
Devons travailler dur sans passer par l'école,
Obéir à des chefs dont le but est profits,
Qui nous privent de rêves et qui nous rendent folles.

Lorsque le jour s'endort et que meurent les ombres.
Parfois notre gardien emporte une des filles.
Elle rentre au matin hagarde et les yeux sombres.
Je sais. Mon tour viendra, pour lui, d'enlever mes guenilles.

J'ai un droit, m'a-t-on dit, c'est le droit des enfants,
De vivre dans l'amour, de grandir dans la joie.
Moi je vis sans espoir au milieu des méchants.
Mon état de bétail me transforme en une proie.

Je hais la terre entière. Je lui souhaite malheur.
Les jouets sont pour moi des instruments de mort.
J'en fabrique à la chaîne. Je survis dans l'horreur.
Bambin Occidental, Dieu ! Que j'envie ton sort.

Dans ce mauvais endroit mon courage se lasse.
Je n'ouvre aucun cadeau, ni ne joue à la balle.
Je n'ai plus de famille, et je suis dans l'impasse.
Le lendemain pour moi, c'est un futur bien pâle.

Ma maman est très douce et sa main protectrice.
Elle aime ses enfants, être mère l'épuise.
Pour moi elle souhaitait un avenir d'actrice.
Mais papa m'a vendue. Que le diable le cuise.

Mes parents étaient pauvres. Je pardonne aux parents.
Mon pays est pervers, je pardonne au pays.
Mais je pardonne pas à tous ces vils marchands,
Qui se servent d'enfants pour embellir leur vie.

Quand vous lirez ces mots j'aurai quitté ce monde.
Mon corps est tout meurtri, et ma tête au suicide.
Je ne suis qu'un objet. Je vaux moins qu'une blonde.
Papa! Que n'as-tu pas semé ma graine dans le vide ?

Émotionnellement vôtre.

PRIX

Image de Printemps 2016
17

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
fort , très fort, attention à nos achats de jouets, ils n'aurons plus le même goût!
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Sans voix , je vote.
·
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
on voudrait ne jamais l'avoir lu tant l'émotion est vivace, les images s'amoncellent et l'on passe malheureusement à autre chose ... tragique hurlement que l'on pense parfois dans le vide ...
·
Image de Azalée
Azalée · il y a
Sujet effrayant servi par une écriture poétique puissante, loin de la guimauve...plus 1!
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un récit émouvant! Mon vote # 9! Mes deux œuvres, AMOUR ÉTERNEL et la SAINT-VALENTIN, sont en FINALE pour le Prix de la SAINT-Valentin 2016. Je vous invite à venir les lire ou les relire et les soutenir si le cœur vous en dit. Merci d’avance!
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/amour-eternel-4
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/la-saint-valentin-1

·
Image de Patrick
Patrick · il y a
je sais que c'est tristement et malheureusement possible.
·
Image de Patrick
Patrick · il y a
relecture par hasard , j'ai déjà donné mon vote , et je reste toujours sans voie .... , je sa
·
Image de Frère Heyjack
Frère Heyjack · il y a
Un ti coup de main pour un ti coup de coeur ? C'est la Saint Valentin pour ma sainte Honorée...;-))
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/sainte-honoree-pour-saint-valentin

·
Image de Leméditant
Leméditant · il y a
Un superbe texte pour dénoncer une tragique réalité. Un contraste d'autant plus saisissant entre la peinture des douleurs physiques et morales de la fillette et les vers si évocateurs de beauté et musicaux comme "Du lever du soleil à l'éclat de la lune" ou "Lorsque le jour s'endort et que meurent les ombres"... Bref, j'aime beaucoup et la forme et la grande sensibilité. Un grand bravo et mon vote .
·
Image de Patrick
Patrick · il y a
je reste sans voie! je vous donne ma voix ...
·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème