La colline

il y a
1 min
4
lectures
2

Baladeur sur les chemins de France et du monde, accompagné de mon fidèle appareil photographique, la nature m'inspire et fait chanter dans ma tête les mots qui se retrouvent en vers  [+]

La colline se dessine derrière l’épais brouillard,
Elle semble si proche du ciel, même entourée de noir,
Je sens qu’elle m’appelle et sa voix devient phare,
Elle me guide vers elle dans un murmure d’espoir.
Là-haut, sur le sommet, le jour, sans crier gare,
Illumine l’horizon, où dansent des histoires.

Le jour s’est écoulé et du haut de la colline,
Je regarde l’horizon où défile ma vie,
Le bleu du ciel fait place au rose violine,
Enveloppant mon cœur d’un bonheur infini.
Et ma tête un peu lourde tout doucement s’incline,
Laissant s’enfuir au loin mes peines et mes ennuis.

La nuit étend sur la colline son grand voile noir,
Et les bruits qui l’habitent se mettent en sourdine,
Le vent du soir disperse les rêves et cauchemars,
Blotti dans un nuage, je sombre dans l’insomnie.
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Très doux !
Image de Fantomette
Fantomette · il y a
Bien joli poème, mon vote; Si cela vous dit ,je suis en finale avec "Soleil de la saint Valentin" peut être à bientôt