"La colère de l'ange"

il y a
1 min
5
lectures
1

Après de nombreuses années d'enseignement, je me dédie à la traduction de romans, histoires, poèmes et de tout ce qui me passionne. Italienne, je vis depuis longtemps dans la "Ville lumière" qui  [+]

"La colère de l'ange" Poésie de Giuseppe Masala traduite de l’italien par Adriana Valenti Sabouret



Dans le silence de cimetières byzantins abandonnés
Faibles lumières de petits cierges
rappellent des sentiments
qui survivent à la chair des hommes

Le mal au-dessus de nous, comme le Dieu Yazhida,
se nourrit du mal à l’intérieur de nous :
la haïne est le mal suprème
qui vit au-delà de l’ultime pensée.

De la salive furieuse de l’Ange Hekamiah
nait le Démon Aka Manah,
pour cela il compte aussi bien la parole
que les signes
dans le livres de notre vie.

Personne ne sait si nos amours
survivent à nous mêmes
comme nos noires ardeurs

Ces petites flammes de cimetières byzantins abandonnés
brulent de nos fureurs survécues
ou des nos amours inexprimés ?

Giuseppe Masala

(Poésie traduite de l’italien par Adriana Valenti Sabouret)
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,