La cloche

il y a
1 min
17
lectures
1

Salut ! Moi, c'est Jan. Je suis né dans une ville qui n'existe plus, dans une famille d'un diplomate, ce qui m'a habitué au changement comme une forme plus répandue de permanence et m'a empêché ... [+]

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Les moires auditives du son de la cloche
Qui paraissent lentement à mesure qu'il s'approche
Sur la lisse surface du bruit de la pluie
Dont les vagues livides déferlent sur la nuit
Caressant les murailles des grises bâtisses
Assoupies dans leurs rues à moitié endormies
Presque dissimulées dans les douces ténèbres
Et seulement jalonnées par les taches de fenêtres
Qui s'allument et s'éteignent comme les reflets dans l'eau
Comme les points lumineux dans le noir là-haut
Dont on connait les noms et les coordonnées
Mais ignore toujours de quoi ils sont nés
Les fenêtres entrouvertes dispersées dans la nuit
Les morceaux diaprés accolés sur le vide
Les ocelles de lumière sur la nuque d'un géant
Qui somnole, lové dans son lit du néant
Qui échappe aux regards des êtres vivants
Mais qu'on peut repérer par les faibles mouvements
Des rideaux transparents qui oscillent et ondulent
D'une figure qui promène dans sa pièce, dévêtue
D'un écran qui s'allume
De l'absence de signal
D'une cellule de recluse
D'un foyer familial
Par les ondes de conscience
À peine détectables
Enclenchées par le son
Du clocher lointain
1

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une onde magique qui permet d'avoir une autre vision des choses.
Image de Jan Vaschuk
Jan Vaschuk · il y a
Merci beaucoup !

Vous aimerez aussi !