1
min

La charmeuse de serpents

Image de Mojel

Mojel

3 lectures

0

Tel un anaconda aux mouvements lents et hypnotiques; la belle attendait sa proie alanguie par la chaleur de la pièce et à moitié dissimulée sous un drap en lin. Sa chevelure vivante cachait parfois la totalité de son visage, recouvrant ainsi son sourire qui recourbait ses lèvres charnues empreintes d'une sensualité confondante. Son corps ondulait lascivement sans ne jamais complètement offrir au regard de l'autre, son intimité fiévreuse; cadeau ultime et dévorant. C'est ainsi que Margot offrait sa chair en pâture, pour refermer ses anneaux cruels autour de la peau de ses amants éperdus.

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,