La chanteuse des rues *

il y a
1 min
1102
lectures
175
Qualifié

Mes mots en rouge à lèvres  [+]

Image de Été 2020

Je swing en chevelure
Dans les rues décoiffées,
Délivre ma criée
Sur les trottoirs ailés
Où dessèchent les pavés.

Je caresse l’armure
Des murs de caractère,
Affiche en devanture
Des idées adultères
En slogans fatigués.

Comme un disque rayé
Je grince les fissures,
Des amants séparés,
Amour et déchirure
D’un sillon diamanté.

Et puis je vocifère
Des cantiques assoiffés,
En crachant de la bière
Sur les bourges et curés,
Le cul sur un bréviaire.

Je peux être le moment
D’une douce misère,
Ou bien une catin
Avec des yeux de vierge
Sur un prie-dieu d’enfer.

Ou la passion d’un jour
Dans un triste soleil,
Un futur à l’envers
En neige artificielle
Qui pointe sa semaine.

Comme un chant singulier
Je suis l’instant présent
La tendresse du vent,
Qui soufflent en arpège
Sur le corps des vivants.

 

__

*En hommage à Lily Paname.

175

Un petit mot pour l'auteur ? 253 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade  Commentaire de l'auteur · il y a
Figaro Scope.
«Lily Paname» tire sa révérence à 103 ans
- Dernière chanteuse de rue de Paris, Lily Lian est décédée le dimanche 24 mai à l'hôpital d'Ivry dans le Val-de-Marne selon son filleul Michaël Gautier.
*********************
La voix de Lily Paname.
https://youtu.be/qCeh7AaOdds

Image de Dranem
Dranem · il y a
Redécouvrir Paname en chansons , c'est chouette !
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
Je viens d'écouter cette voix de la chanteuse des rues et des quatre saisons. Un hommage mérité."Je suis l'instant présent", ce présent si différent selon les circonstances,l'endroit où l'on est né, des rêves évanouis ou qui n'ont jamais existé,ou bien vouloir décrocher la lune sans y parvenir, ou pas de chance....J'aime bien votre poème
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Cc Salut !
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Merci Gina
Image de Louisa
Louisa · il y a
Une époque ou les phono n'existaient pas. Un hommage et rappel de ce temps là.
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Merci Louisa
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Cc Salut !
Image de Nicole Loth
Nicole Loth · il y a
Merci pour ce partage, Daniel. Un bel hommage pour ces chanteuses des rues.
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Merci Nicole
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Cc Salut !
Image de lina allouch
lina allouch · il y a
bravo
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
C’est un bel hommage pour Madame Lily...
Image de Anna Mindszenti
Anna Mindszenti · il y a
Je ne connaissais pas Lily Paname. Merci pour la découverte!
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Bravo Daniel!
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Merci Françoise
Image de S EN
S EN · il y a
C'est un hommage vibrant, à la fois grave et léger. Les mots y sont tour à tour truculents, surréalistes et charmants. Comme si le temps passait et trépassait sur un air de Lily Paname.
Éternellement.

Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Merci S EN
Image de Zouzou Zouzou
Zouzou Zouzou · il y a
C'était le temps où les chanteurs avaient de la voix ! Merci Daniel
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Cc Salut !
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Merci Zouzou
Image de Soseki
Soseki · il y a
Bel hommage à ce chant singulier , qui a disparu des rues....les passants d'aujourd'hui ne s'arrêteraient plus ....
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Merci Soseki
Image de M BLOT
M BLOT · il y a
Merci pour ce poème sublime.
Merci pour votre commentaire et lien partagé

Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Merci Michaël
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Et puis je vocifère
Des cantiques assoiffés,
En crachant de la bière
Sur les bourges et curés,
Le cul sur un bréviaire.

J'adore, bonne journée :-)

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Cc Salut !
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Merci Jeanne

Vous aimerez aussi !