La chanson du gondolier

il y a
1 min
450
lectures
275
Qualifié

"Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux" - René Char (Chants de la Balandrane)  [+]

Image de Été 2018
Elle fumait des paquitos, sur la lagune,
Des petits cigarillos,
Amis d’infortune.
Sur le quai des Esclavons,
L’eau glauque stagnait,
Antiques gondoles noires allaient et venaient.

Une pluie dense, glacée, tombait sur Venise,
Ses palais et ses musées,
Marbres et églises.
Sur le quai des Esclavons,
L’amante guettait
Un poète aux cheveux d’or, qui s’encanaillait.

Il buvait du vin de Chypre, dans bouges infâmes,
Se vautrait dans les orgies
Et la nuit des femmes.
Enivré, railleur, violent,
Sous son masque blanc,
Il troussait la ragazza, la zingarella.

La chanson du gondolier, sous le Rialto,
Évoquait bistrots, tripots,
Un bel angelot,
Mais aussi l’amante brune,
Genre bousingot,
Qui fumait des paquitos, près du traghetto.

Une pluie dense, glacée, tombait sur Venise,
Ses palais et ses musées,
Marbres et églises.
Sur le quai des Esclavons,
L’eau glauque stagnait,
Antiques gondoles noires allaient et venaient...

275

Un petit mot pour l'auteur ? 90 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Albane Charieau
Albane Charieau · il y a
La lagune cache bien des secrets.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Je suis d 'accord avec vous, Charieau. Merci beaucoup d'avoir laissé un petit mot... sous le Rialto !
Image de Zut Alors
Zut Alors · il y a
Triste, réaliste, mais tellement animé... Il faut composer une musique sur ces paroles, ne croyez-vous pas ?
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Deux ombres, Zutalor ! Celles de George Sand et d'Alfred de Musset... Quant à la musique, sur ces paroles, elle existe déjà... Mais pas de flonflons sur Short...
Merci d'être passé quai des Esclavons...

Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Une autre façon de voir les gondoles à Venise..
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Eh oui, cher Ange... Merci beaucoup d'avoir affronté la pluie tombant sur le Quai des Esclavons.
Et à bientôt, j'espère...

Image de Christian Guillerme
Christian Guillerme · il y a
Envie de redécouvrir Venise du coup ! Bravo !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Quand vous voudrez, Christian ! Et si je pars avec vous, nous nous contenterons de manger des spaghettis ou autres spécialités italiennes, sans sauce !
En tout cas, merci infiniment d'avoir eu la gentillesse de passer virtuellement sur le pont de Rialto, avec vos généreux votes.

Image de Christian Guillerme
Christian Guillerme · il y a
Sans sauce...et sans boulettes ;-)
Image de Melinda Schilge
Melinda Schilge · il y a
Bien rythmé, joli glissement mélancolique
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci beaucoup, Mélinda, d'avoir écouté la chanson mélancolique du gondolier... Merci aussi d'avoir laissé vos voix sur la lagune...
Et à bientôt...

Image de Tatiana
Tatiana · il y a
Il ne s'agit pas de gentillesse ma chère Automnale, il s'agit bien de reconnaître un talent véritable !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Certes, certes... Ha ha ha...
Image de Françoise Deniaud-Lelièvre
Françoise Deniaud-Lelièvre · il y a
La chanson du gondolier nous embarque dans les arcanes des lagunes, l'ambiance étrange y est subtilement bien décrite. Bravo Automnale ! Dans un autre registre, celui du tanka, je vous invite en terre bretonne "Sous le falot blanc".
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, chère Huppe, d'avoir écouté La chanson du gondolier. Merci aussi d'avoir laissé vos généreuses voix sur le pont de Rialto...
Je vais quand même aller vérifier - de cet œil ! -, mais je suis certaine d'avoir déjà voté pour votre falot blanc... Vite, j'y retourne...

Image de Françoise Deniaud-Lelièvre
Françoise Deniaud-Lelièvre · il y a
Merci à vous Automnale.
Image de Tatiana
Tatiana · il y a
Quelle belle évocation Automnale, nous sommes transportés à Venise avec ces deux amoureux malheureux.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, mon amie Tatiana, d'avoir suivi les deux amoureux malheureux de Venise... Merci aussi, bien sûr, pour tes généreuses voix. Je reconnais bien là ta gentillesse.
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Oui , ce séjour avait été désastreux pour G Sand . Je pense qu'elle était rentree seule à Nohant .
Votre poème , "Chanson du gondolier " dépeint ce séjour que George avait souhaité , espéré être un beau moment en amoureux . J'ai déjà voté , je ne peux le faire une deuxième fois !
Je suis Berrichonne !!!
Si cela ne vous importune pas , je vous invite sur ma page . En route exilés vous plairait peut - être ? Merci

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Même une Berrichonne, lorsqu'il est question de George Sand, ne peut voter deux fois ! Quel dommage !
Merci d'être revenue sur cette page, Nadine... Pour ma part, je vais bientôt terminer ma lecture des Tankas...

Image de Freddy Potec
Freddy Potec · il y a
UN poème qui donne envie de revoir Venise et ses gondoles. Si le coeur vous en dit, venez lire "Au plaisir des mots" dans les très très courts, merci à l'avance.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Freddy, de soutenir la chanson du gondolier du pont de Rialto...
Dès que possible, j'irai jeter un œil - même les deux - sur vos mots... Avec plaisir...

Vous aimerez aussi !