la chanson d'hugo

il y a
1 min
4
lectures
0
fille nee hier le cri de son coeur à sombré dans les meandres de ces doutes incertains,
l'enfant hurle dans les limbes impenetrable de son esprit, fou,
il hurle sans cesse contre les parois de son existence sans promesse, nulle richesse a cette fillette devenu homme, a cette adolescente en proie a ces penchants boulimique suicidaire, cet humain ouvrant sa vitre fait de verre et de terre offrant sa priere a jupiter, larme a l'oeil, la tete vers le bas il l'entrevois les passants, le béton et la mer, ces mains ont la couleur du feu et de la braise, l'espace d'un instant le silence regne, alors hugo chante et entonne les proses de sa triste synphonnie, un fardeau, le masque quelle l'a porte durant toute ces années se fissure, de nouveau il rit de ca propre euphorie
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,