1
min

La chaise et le papillon

8 lectures

1

La chaise était posée,
Tranquillement contre le mur,
Tout au fond du musée,
Entre deux vieilles peintures.

Le papillon batifolait
Et semait des graines au vent,
Dans ses ailes il avait,
De quoi vivre un instant.

Et sans plus de détails,
Ni de considération,
Dans un battement, dans une fraction;
La chaise qui portait l’attention,
Se vit devenir papillon.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Zurglub
Zurglub · il y a
J’aime bien vos poemes
·