1
min

La boutique de rêves

Image de Antoine Janot

Antoine Janot

1 lecture

0

C'est pas compliqué.
Il y a deux sortes de rêves. Les naturels et les artificiels.
Les naturels, c'est les moins chers, forcément. On l'enregistre pendant votre sommeil, et à votre réveil on vous donne la vidéo de ce que vous avez rêvé. Vous pouvez la regarder chez vous tranquillement ou la montrer à votre psy, enfin vous en faites ce que vous voulez, c'est vous qui voyez. Les artificiels, le prix dépend de ce que vous cherchez. Oh ! Vous m'écoutez ? Ok. On a nos scénaristes qui travaillent avec nos programmateurs juste là voyez ? On peut vous proposer des histoires, y en a en promo en ce moment, sinon vous venez avec votre propre histoire et on vous la programme, là c'est plus cher bien sûr. Et puis ça dépend de la complexité du scénario, du nombre de personnages, des décors, de la mise en scène, bref, on vous fera un devis. Ah d'accord, c'est pour un rêve de combien de temps ? 15 heures !? Ah, c'est beaucoup. Mais ne vous inquiétez pas, vous pouvez payer en plusieurs fois.
Non, on a pas le droit de programmer des meurtres. Le gouvernement a peur des effets secondaires. Même si eux ils hésitent pas à faire des cauchemars pour torturer des gars... paraît même qu'à Guantanamo y en a un qui s'est suicidé parce qu'il avait trop peur de s'endormir. Il rêvait chaque nuit qu'il bouffait ses enfants, vous imaginez un peu ? Enfin... c'est que des rumeurs. Vous prenez quoi alors ?
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur