La bimbelotière

il y a
1 min
395
lectures
66
Qualifié

"Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux" - René Char (Chants de la Balandrane)  [+]

Image de Été 2020

Dans une vieille rue aux pavés de guingois,
Où les portes cochères
Cachent bien des mystères,
Je sais une maison avec des pans de bois,
L'échoppe surannée
De la bimbelotière.

Solitaire, elle vit dans un capharnaüm,
Où des grains de poussière
Dansent dans la lumière
Du rayon de pastel d’un pélargonium,
D’une lampe à pétrole,
D’un brin de douce-amère.

Elle vend des rubans, des boîtes à musique,
Des papillons figés,
Du papier d'Arménie,
Des coques de bateaux aux rêves d'Atlantique,
D'étranges automates,
Des cachous Lajaunie.

D'où lui vient ce penchant pour les choses d'antan ?
Pourquoi refuse-t-elle
Les plaisirs d'Internet ?
Je vais lui demander, risquant d'être indécent,
Le nom de son parfum
Fleurant la violette.

Mais je reste pantois... Elle ne me voit pas.
Les mains dans les chiffons,
Elle fait des poupées,
Des Bécassine, Colombine à falbalas.
Elle a cette beauté
D'une vierge sculptée.

Je ne dis pas un mot devant les bimbelots,
Un baudet du Poitou,
Des craies et des lacets,
La larme de Pierrot, son drôle de chapeau,
Un doux soldat de plomb
Affrontant les Anglais.

Quand soudain retentit de l'arrière-boutique,
Un appeau féerique,
Les sept coups du coucou,
Une petite voix, au timbre mélodique,
Gentiment me propose
D’accepter un cachou.

Demain, je reviendrai dans le capharnaüm,
Où les grains de poussière
Dansent dans la lumière
Du rayon de pastel d’un pélargonium,
D’une lampe à pétrole,
D'un brin de douce-amère.

66

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !