La bibliothèque du destin

il y a
2 min
121
lectures
5
Finaliste
Jury

Signe astrologique chinois : le boeuf. (année 1973) Poète préféré : Baudelaire Dernier livre lu et adoré : Le portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde Fan de mangas, heroic fantasy et bandes  [+]

Image de 2014

Thème

Image de Poème
Je déambulais seule dans des rues inconnues.
Y cherchant le vertige. Une grande avenue
Se dévoila à moi. Soudain, un courant d'air,
Me poussa en avant. Au pied d'un réverbère,
Un chat noir me fixait. Il vint à ma rencontre,
Tourna autour de moi, puis il se frotta contre
Mes jambes arrêtées. Le temps se suspendait.
Le gracieux félin marchait et m' attendait.

Il finit par rentrer par le trou d'une chatière,
D'une porte ancienne aux couleurs singulières.
L'animal miaula. Je déchiffrai alors,
Des messages gravés. Un curieux décor,
De grotesques gargouilles encerclaient les horaires,
D'ouverture du lieu. Partir, rester, que faire ?
D'un simple effleurement, la porte disparut.
Une pièce immense tout d'un coup apparut.

Des milliers de livres soigneusement rangés
Posés sur d'invisibles reposoirs protégés,
Par d'étranges lianes de plantes qui grimpaient,
Depuis le sol fleuri. Un sentiment de paix
M'envahit toute entière. Je n'étais qu'émotion.
Ne pouvant réfléchir, ces hallucinations
Exacerbaient mes sens. Une femme, de dos,
Aux cheveux couleurs or ornés par un bandeau,
A la robe légère aux teintes chatoyantes,
Montait élégamment sur des marches absentes.

Je n'osais pas bouger, mon cœur seul remuait.
Elle se retourna. Dans ses bras si fluets,
Des dizaines d'ouvrages tenaient en pyramide.
Sa beauté irradiait. «  Ne soyez pas timide,
Et venez me rejoindre ! » Me dit-elle gaiement.
Je revis le chat noir. Il sauta lestement,
Sur un bureau ovale, sur lequel mon hôtesse
Disposait tous ces livres. Réclamant des caresses,
Le félin ondulait, pendant que sa maîtresse
M'observait en silence. Elle fit la promesse,
Que je ne risquais rien. Je m'approchais enfin.
Elle était la gardienne de ce temple divin :

La bibliothécaire chargée de conserver,
Des milliards d'écrits précieux archivés.
Elle m'expliqua aussi la grande importance,
De tous ces beaux ouvrages, de loisirs, de sciences.
« Chaque livre est unique et c'est un compagnon
De voyage et de rêve. Distrayant ou profond,
Il émeut et instruit tout au long d'une vie.
Vous sembliez perdue alors je vous convie,
A choisir maintenant, parmi la sélection
Que j'ai faîte pour vous. » Une vive émotion
Accompagna mon geste. Je pris fébrilement,
Un livre entre mes mains. Alors subitement,

Les autres commencèrent, à danser, à sauter.
L'ordre leur fut donné, de ne plus gigoter...
La bibliothécaire, de ses yeux verts perçants,
Regarda le plafond. Un bruit assourdissant
Remplaça la cloison, par un ciel étoilé.
Un rayon apparut et fit étinceler
La couverture de tous ces ouvrages magiques.
Devant tant de merveilles, je restais extatique.

«  Il est temps maintenant : il faut vous concentrer,
Contrôler vos pensées et vous reconnaîtrez,
Vos livres partenaires. » Sa douce et chaude voix
Finit par me bercer. Je fis courir mes doigts
Au-dessus des écrits. Ainsi rapidement,
Deux d'entre eux se collèrent, pareils à des aimants,
A mes paumes tremblantes. Une vive musique
Finalisa ce choix . «  Et cette autre relique
Vous appartient aussi. Ceci est votre histoire
Et votre destinée. Retrouvez la mémoire ! »

Le ton de la gardienne était plus solennel.
Le livre était fermé. Ce verrou personnel
S'ouvrait par ma pensée. Du jour de ma naissance,
Au moment où je fis l'étrange connaissance,
Avec cette irréelle fée bibliothécaire :
Tout était consigné. « Je dois ici vous faire
Mes adieux. Songez, quand votre vague à l'âme
Vous submerge soudain, peu importe le drame :
Il vous faut continuer et terminer d'écrire
Votre chemin de vie. Et je peux vous prédire
Qu'il sera sage et long. » Le chat noir vint me voir,
Se frotta à ma main , en guise d'au revoir.

Je refermais l'objet : ma vie inachevée.
Mes trois livres étaient là. Je revis le pavé
De la grande avenue où je m'étais perdue.
Ce moment incroyable m'avait enfin rendue
La foi en mon futur. Fortement stimulée,
Maintenant je savais où je devais aller...
5
5

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Nathalie Bernard
Nathalie Bernard · il y a
Merci le chat ! Belle histoire sous forme de poème pour enrayer le vague à l'âme ! +1
Image de Claire Le-Mée
Claire Le-Mée · il y a
C'est vraiment sympathique ! Très beau, on se laisse porter ! Si seulement on pouvais étudier de pareilles oeuvres en cours... Ce serait moins ennuyeux !
Je vote donc évidement, en vous proposant également d'aller voir mon oeuvre, car je fais partie aussi d'une finale, cette de fanart ! Merci :)
http://short-edition.com/oeuvre/strips/les-maraudeurs-et-lily-1

Image de Virginie Colpart
Virginie Colpart · il y a
un fort beau poème dont les vers coulent comme l'eau d'une source, bravo!
Image de Cristel D
Cristel D · il y a
Un joli texte mystérieux, et malgré la forme poétique, il se lit comme un récit. Je suis surprise qu'il n'est pas reçu plus de vote, alors voici +1.
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Bravo pour cette oeuvre originale ! je vote avec plaisir .