La balade du homard

il y a
1 min
895
lectures
340
Qualifié

" Ecrire, c'est une respiration " (Julien Green) "Ecrire, c'est se taire. C'est hurler sans bruit." ( Marguerite Duras) " J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé." (  [+]

Image de Printemps 2018
Où va-t-il ce homard attaché à sa laisse ?
Etrange compagnie, il n’est chien qu’on caresse !
Poète et crustacé, le duo peu banal
Baguenaude serein en plein Palais Royal.

— Cet homme prévenant m’aide tel un sherpa,
Au mien qui vais à pinces, il ajuste son pas
Mais je lis au regard de tout quidam croisé
A la fois la stupeur et un rire étouffé.

Mon maître, avec raison, prône l’égalité
On porte aux nues les chats et tous les canidés
Mais à moi, non jamais, on ne serre la pince
Je suis pourtant des mers, l’un des plus fameux princes.

A chacun ses principes ! je lui suis sympathique.
J’entends bien que l’on jase, les gens manquent d’éthique.
Il rêve, le trouvère, à l’aise dans sa sphère,
Son atmosphère hélas ! n’est pas mon univers.

Et puis cette chaleur à l’opprobre ajoutée !
Il se peut que je cuise, Thermidor ensaucé.
Qu’on se gausse de moi, passe encore... mais Nerval !
Je bous, je bisque en nage... et vire cardinal !

340

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !