1
min

L'omelette

Image de Elena Canosa

Elena Canosa

24 lectures

7

Un soleil glaçant
comme l’œil d’un spectre
traversait le ciel,
et maître Corbeau
marchait dans la neige.

Il cherchait des vers
pour sa tourterelle
qui avait mis bas
sans qu’il en soit fier;

Une bouche en plus
plombait son business,
d’autant que l’hiver
le ver se fait rare.

L’amour du beau sexe
se paye trop cher.

Alors il priait
le dieu des corneilles.
Le dieu fort marri
répondit sur l’heure,
un peu en anglais,
un peu en gaulois :

« Indicible idiot
plains-toi à la gueuse
qui t’a mis un œuf
entre les orteils.

Tu as voulu faire
comme Donald duck,
te prendre compagne
et multiplier
par deux ou par trois
la corvée de vivre!

Ne t’en prends qu’à toi,
et si la vermine
manque à tes repas
va donc, rossignol,
pleurer dans les bras
de la vraie fautive.

Car pour une fois
elle pourrait te cuire
un œuf à la coque,

Au lieu de couver
et crier famine. »

Le corbeau touché
par tant de sagesse
retourna chez lui
à l’heure du breakfast.
7

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Subtropiko
Subtropiko · il y a
Je suis d'accord avec Joëlle : un macho, ce corbeau ! Et quelle mésalliance, pour une tourterelle... Mais bravo pour cet humour grinçant, et mon vote.
·
Image de Francesca Fa
Francesca Fa · il y a
La corvée de vivre est le propre du vivant... Humain, zoziau... Tous égaux
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Une belle petite fable !
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Pfttt ! Un sale mec, ce corbeau !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur