1
min

L'oiseau

Image de Beatrice morice

Beatrice morice

6 lectures

1

L’oiseau s’est endormi
Sans voir le soleil apaiser ses nuits
L’oiseau s’est envolé
Sans apercevoir le soleil pour le réchauffer
Dis l’oiseau pourquoi quittes-tu ton nid
C’est bien là que fut pourtant ta vie
Toi qui fuis vers le hasard
N’oublie pas de te poser quelque part
Tu as voulu pour réparer des cœurs
Devenir le plus grand des migrateurs
Mais le vent tes ailes les a empêchés de les déployer
Et toi, tu t’endors l’âme à tout jamais briser
Une dernière fois, tu t’envoles vers le ciel
Pour devenir une douce merveille
Comme l’étoile à tout jamais, dans l’immensité, tu étincelleras
Dans l’univers ou tes ailes à toujours, tu les fermeras
Dans ce monde, tu as voulu voler pour redonner l’espoir
Mais trop d’immondicité t’ont plongé dans le noir
Ton chant, tu l’as voulu si beau
Pour soulager les malheureux et les aider à déposer leurs trop lourds fardeaux
Mais même ton doux pépiement n’a pu soulager leurs maux
Dis l’oiseau là-haut ne t’en vas pas
C’est bien de toi que l’on a besoin ici-bas
Mais l’oiseau une dernière fois s’est endormi
Sans que le soleil n’apaise sa vie
Vers les ténèbres, il s’est s’envoler
C’est pour cela que la pluie des jours ne peut cesser de s’écouler
Pour lui que le soleil pour le faire revenir vient briller
Que le vent souffle pour nous le ramener
Qu’il se calme pour le laisser à son gré voler
Mais il est trop tard l’oiseau à tout jamais s’est endormi
Laissant vide de lui son douillet petit nid.

1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle poésie charmante et lumineuse! Bravo! Mon vote!
Mon haïku, BAL POPULAIRE, est
en FINALE pour le Grand Prix Été 2016. Comme
il ne nous reste que 10 jours pour voter, je vous
invite à venir le lire et le soutenir si le cœur vous
en dit! Merci d’avance!

·