1
min

L'œil artificiel

Image de Eronali

Eronali

12 lectures

0

En deçà l'œil artificiel,
S'y dissimule des prunelles.

Voyons l'éméché, disent-elles,
Vêtu d'haillons et bagatelles,
Qui se débat sur son grabat,
Le chevalet l'accablera.

En deçà l'œil artificiel,
S'y dissimule des prunelles.

Cette autre là, échevelée,
Qui a le cœur défenestré,
Le brodequin soit son trépas,
Que nous importe son émoi.

En deçà l'œil artificiel,
S'y dissimule des prunelles.

Ici vaquent quelques bohèmes ?
Pour eux nous réservons la gêne,
Jetez-les moi au fond d'un bagne,
Que leur supplice soit délectable.

En deçà l'œil artificiel,
S'y dissimule des prunelles.

Elles se rengorgent, satisfaites,
Enfin la brune devient reine !
Aux rescapés, tous ces chats noirs,
Dressez passim les vieilles harts.

En deçà l'œil artificiel,
S'y dissimule des prunelles.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,