L'occiput

il y a
1 min
307
lectures
35
Qualifié

Je gère un blog "Les amis de Pierre Loti" sur internet si le coeur vous en dit, venez le rejoindre  [+]

Image de Eté 2016
Je me gratte, soudain, l'occiput
J'irai, ainsi, avec vous droit au but !
Ce geste fortuit et machinal
Dénote-t-il en moi un mal ?
De vivre en-dessous de mon cortex
Vers lequel, je pointe, parfois, mon index
Cet endroit qui ne ressemble à aucun
Caché par les cheveux en broussaille
Où se livrent, pourtant d'âpres batailles
Ce discret occiput se révèle un peu fourbe
En accentuant du profil la courbe
Siège d'on ne sait quelle activité
Que l'on se gratte avec moult gravité
Octroyant à celui qui le lisse
On ne sait quel déroutant délice !
Ciel, cet homme silencieux s'interroge
Il médite, le droit, donc, il s'arroge
De réfléchir, de faire une pause, il suppute
Voilà pourquoi il se gratte l'occiput !
Machinalement, la dernière des brutes
Pourrait-elle se gratter une minute
Juste le temps de trouver une solution
Ou retrouver le sens d'une locution
L'occiput, cette région du crâne
Bien camouflée, un peu diaphane
Mystérieux sous le système pileux
Ah, oui, vraiment, il n'y a rien de mieux...

35

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !