L'inspiration expirée du poète

il y a
1 min
50
lectures
7

La poésie est partout. Elle ne dit pas. Elle signifie  [+]

Des cages de souvenirs dans nos malles,
Pleines de ces voix qui dépeignent les voiles,
Au loin trempées dans l'encrier du ciel,
Elles seules parlent un langage aquarelle.

Synecdoque occultée par le signe,
Que révèle l'éclosion d'une rime,
Ou à chaque battement de cils,
Quand un nouvel horizon se dessine.

Grâce au sel que de lointains rires déposent,
Entre nos bouches et nos mains saigne des proses.

7
7

Un petit mot pour l'auteur ? 11 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Miss Free
Miss Free · il y a
Un très beau poème, très délicat!
Image de Elio M
Elio M · il y a
Merci !
Image de Envoldemots
Envoldemots · il y a
L'art d'assembler les mots dans un ordre... harmonieux, simple. Bien joué pour ces vers qui retentissent dans nos esprits
Image de Elio M
Elio M · il y a
Merci !
Image de Nabelle Martinez
Nabelle Martinez · il y a
j'aime l'encrier du ciel
Image de E.H. Lakota
E.H. Lakota · il y a
Très joli poème, délicat et élégant...
Mon vote bien sûr !

Image de Elio M
Elio M · il y a
Très honoré ;-) Merci à vous.
Image de LJB
LJB · il y a
"Des cages de souvenirs dans nos malles, "
C'est tout à fait cela !
(Enfin, dans le mesure où je serais un poète...)

Image de Elio M
Elio M · il y a
Vous l'êtes, soyez en certain(e).
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
C'est un bien joli poème tout en délicatesse. Des images, de la tendresse, très agréable à lire !
Image de Elio M
Elio M · il y a
J'en suis ravi. Merci pour votre retour Johanna.

Vous aimerez aussi !