L'immense nuit

il y a
1 min
107
lectures
16
Qualifié
Image de Eté 2016
Les années vacillent
Comme une flamme
Presque à l'abri du vent
Une bougie sur la plage
Avant la grande marée
Plantée dans le sable
Presque oubliée lè
Mes deux mains en conque
Pour la protéger
Mais les vagues approchent
Juste derrière moi
Ce ne sont que mes larmes
On dirait la pluie
Et les mots s'esquivent
Vidés, sans soleil
Les phrases sur la dune
Se bousculent encore
Je voudrais les ordonner,
Les rattraper.
Une barque tangue
J'ai le mal de mer
Les images s'estompent
Une ampoule clignote
Elle éclaire encore un peu
Les terres.
Elle vient pourtant
L'immense nuit qui nous sépare
Le soleil hésite dans son ciel de sang
Et le phare lè-bas se dresse et résiste
Dernière lueur avant la lune.
Presque plus d'essence
L'électrogène toussote encore
Plein phare dérisoire
Je suis dans l'auto
Jusqu'au bout de la batterie
Au bout de la jetée
Dernière lumière avant les ténèbres.
Puis la lampe torche
Et les allumettes
Je m'en vais
La côte s'éloigne surtout
Je n'ai rien dit
Je ne peux plus penser
Un coup de vent
M'offre un peu d'étoiles
Je ferme les yeux
Jusqu'è la douleur
Jusqu'è l'indicible
Crucifié.
Un oiseau de mer
Petit compagnon
Sur le vieux calvaire
Une croix de pierre
Mangée par les siècles
Usée de prières
Granit immobile.
Un homme sans doute
En tout cas quelqu'un
M'a mis ce manteau
Pour me tenir chaud
Je l'ai vu à l'aube
Fragile et lointaine
Il était si doux
Je n'avais plus froid.
Et mon cœur battait dans ce lendemain
J'ai repris la route
Vers le premier village
Le premier visage
Le café, le bar
Les marins rugueux
Taiseux et solides
Dans leurs regards
L'océan, le large
Dans leur silence
J'avais ma place
Moi, l'étranger
L'enfant perdu
Un homme parmi les siens.
L'immense nuit.

16
16

Un petit mot pour l'auteur ? 15 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Br'rn
Br'rn · il y a
On s'y retrouve tous autour de cette petite flamme, à vaciller tant et tant au fil du temps...
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
très beau texte sans qu'on le veuille.; = 1de la part e Tilee
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Des images touchantes bien rendues par ces vers libres. Ce n'est pas facile.
A bientôt, sur ma page, si vous le souhaitez.

Image de Envoldemots
Envoldemots · il y a
Instants d'éternité. Merci pour ce chouette poème que j'ai adoré lire.
Image de Sabine59
Sabine59 · il y a
La mer pour se chercher et peut-être se trouver, très jolie évocation...
Image de Pascal Pascal
Pascal Pascal · il y a
De la mélancolie à la flamme de l'espoir, au travers d'un chemin tortueux, avec des "stations" émouvantes, tout cela dans une écriture parfaite. Mon vote.
Si le cœur vous en dit je vous invite à venir découvrir ma page. Merci.

Image de Brigitte Prados
Brigitte Prados · il y a
Après un cheminement difficile, votre protagoniste trouve sa place au sein des siens.
Mon soutien.

Image de Maryline Monteil
Maryline Monteil · il y a
Un poème énigmatique et profond qui nous offre un paysage état d'âme composé de flashs et d'images touchantes. Merci pour l'espoir que vous avez fait naître au petit matin et qui termine le texte sur une note positive. Mon vote.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
L'homme en quête de soi dans l'immensité dense et cruelle d'un monde sans pitié! Bravo, Manuel!
Mon vote! Mes deux haïkus, BAL POPULAIRE et ÉTÉ EN FLAMMES, sont en compétition
pour le Grand Prix Été 2016. Je vous invite à venir les lire et les soutenir si le
cœur vous en dit, merci! http://short-edition.com/oeuvre/poetik/bal-populaire
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ete-en-flammes

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est beau!
Au bout du bout ... une main tendue pour se raccrocher à la vie et c'est reparti!
Bravo Manuel
Cecel

Vous aimerez aussi !