1
min

L'île aux corps de femmes (Lanzarote)

Image de Shir

Shir

65 lectures

1

Il est des hauts monts venteux
Brunis de lave écoulée;
Formés par les cris d'Eole
Et les ires de Vulcain,
Erodés par les flots qui
Les enserrent puissamment:
les doigts crochus de la mer
Saisissent les roches pour
les réduire en sable noir.
Les flammes ne dorment pas
Sous ces courbes et tranchées:
Elles dansent avec fureur,
Jubilent d'être oubliées;
Un beau soir, lorsque les hommes
assoupis s'effondreront,
Leurs bras longs dans une étreinte
- Brûlante, puis indignée
- Tatoueront corps et esprits.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,