1
min

L'Homme qui fit mon Histoire

37 lectures

4

Il est à peine visible
"Ce sein que je ne saurais voir"
Molière avec insolence
M'avait retiré tout espoir
Je n'avais pour seule Bible
Rangé dans un de mes tiroirs
Un souvenir plus intense
Que d'être au bloc opératoire.

Si prévoir l'imprévisible
Chose que je ne pouvais croire
En cas d'inespérance
Eut été d'en faire un devoir
Je remerciais l'invisible
Essentiellement de m'avoir
Honorer de la présence
De l'Homme qui fit mon Histoire.

Cette béquille invincible
M'avait enseigné tout un art
Celui dont l'inexistence
M'aurait été fatale,car
La mort m'avait pris pour cible
Mais elle a changé de trottoir
Estimant que pénitence
Serait de le pleurer ce soir.
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Frederic Tonnelle
Frederic Tonnelle · il y a
J'ai oublié un mot: " En ces temps d'inespérance "...
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Tout un art de vivre ! Une reconnaissance utile.
·
Image de Frederic Tonnelle
Frederic Tonnelle · il y a
Oui,le papa de cette femme lui manque et c'est un hommage à ce grand homme que je n'ai jamais vu et le peu que j'en savais,je me devais d'écrire quelque chose de fort:là encore étant moi même papa,s'il m'arrivait quelque chose,ma fille en serait certainement plus que touchée..
·